• Emma Watson VS J.K. Rowling ; l'actrice a-t-elle vraiment appelé à exclure l'autrice du Wizarding World ?

    C'est la rumeur qui a enflammé les réseaux sociaux ces derniers jours, et a permis de déverser une belle dose de venin à l'encontre de l'actrice, qui serait une monstrueuse ingrate opposée à la liberté d'expression. Cependant, en se penchant sur la source de l'information, on se rend bien vite compte de son manque de fiabilité.
    Tout d'abord, le 'scoop' a été publié par le site Giant Freaking Robot, connu pour ses annonces putaclic. Le site figure parmi ceux qui affirment qu'une série Harry Potter est en cours de tournage tous les six mois depuis plusieurs années. Il est connu pour relayer la moindre rumeur, afin de pouvoir plus tard affirmer avoir été le premier à dévoiler le pot aux roses lorsque l'une d'entre elle s'avère, par chance, exacte.
    Ensuite, l'article en lui-même indique que selon 'une source fiable', Emma Watson 'aurait dit que'. Nous sommes dans des supposés propos rapportés par une source anonyme, qui deviennent par la magie du web une vérité absolue : "Emma Watson a dit que", comme s'il y avait une déclaration de l'actrice à ce sujet.

    Ce n'est pas le cas.

    L'actrice n'a jamais caché son désaccord avec J.K. Rowling concernant les propos transphobes de l'autrice. Elle n'a cependant pas pour autant appelé à exclure l'autrice du Monde Magique ou de futurs projets Harry Potter. Elle a d'ailleurs participé à la réunion des 20 ans de la saga au cinéma, à laquelle Rowling avait été conviée (selon les agents de J.K. Rowling), preuve que l'exclusion de l'autrice n'est pas, ou n'était pas, une condition il y a encore moins de 6 mois. L'actrice est donc agressée sur base de propos qu'elle n'a pas tenu.

    La suite en commentaires

    Commentaires

    Mais, en vérité, même si elle avait déclaré "je ne participerai pas à un projet si elle est impliquée", il ne s'agirait pas d'une demande concernant l'exclusion de J.K. Rowling. Il ne s'agirait pas d'exiger qu'on lui propose un nouveau projet dans cet univers dont Rowling serait exclue ; simplement d'indiquer que elle-même ne souhaiterait pas en être.
    Quelle serait l'alternative ? Décréter que Emma Watson n'a pas la choix ? Qu'elle doit participer à un projet Harry Potter s'il lui est proposé, qu'importe les circonstances ? N'est-elle pas en droit de refuser un projet, quelle qu'en soit la raison, si elle n'estime pas que les conditions sont réunies pour que celui-ci réponde à ses valeurs ? Il n'est pas ici question de gratitude ou d'ingratitude. Simplement d'établir ses limites personnelles.